Le patron de la Bifurcation, Youssouf Sokhna, et son équipe ont décidé de répondre à l’appel à la grève lancé par plusieurs organisations de défense de l’environnement.

Nous avons beau vouloir faire de notre restaurant un îlot de convivialité et de douceur, nous ne pouvons ignorer la situation globale de notre planète.

Notre métier n’aura plus de sens sur une planète surchauffée, assoiffée, polluée. La nature est notre tout premier outil de travail. Les agriculteurs et les élèveurs sont nos premiers partenaires. Nous avons besoin d’une nature préservée, vivante et d’une agriculture saine, diversifiée, respectueuse du vivant pour pouvoir continuer à faire vivre la gastronomie, notre passion que nous partageons au quotidien avec nos clients.

Nous serons donc en grève ce vendredi 15 mars pour dire, en tant que restaurateurs, notre amour de notre planète et notre volonté absolue de la voir préservée.